Assurance épargne

Assurance épargne

Une assurance est constitutive de capital ou susceptible de rachat si la survenance d’un événement assuré et donc le versement de la prestation d’assurance à l’ayant droit sont établis. Les assurances de capitaux constitutives de capital, outre une part de risque (invalidité, décès), comportent également une part d’épargne.

ASSURANCE RISQUE ET ÉPARGNE
  L’assurance-vie mixte est toujours la forme la plus courante d’assurance constitutive de capital. Elle se caractérise par des prestations garanties en cas de décès et en cas de vie. Le capital assuré est versé en cas de décès de la personne assurée, mais au plus tard à l’échéance de l’assurance. En plus des prestations d’assurance garanties, a lieu une participation aux excédents de la compagnie d’assurance. La part d’excédents est déterminée chaque année sur la base du résultat d’exploitation de la compagnie d’assurance.
Les avantages
En principe, une assurance-vie protège contre des risques tels que le décès ou l’invalidité et est utilisée dans le cadre de la prévoyance vieillesse privée. Cela représente par exemple une bonne solution si vous souhaitez mettre régulièrement des fonds de côté, investir une somme d’argent de manière pratique ou financer une maison ou un appartement.
Détecter les lacunes

Les 1er et 2e piliers vous garantissent à l’âge de la retraite environ 60% du dernier salaire perçu. Dans de nombreux cas, toutefois, ces 60% ne suffisent pas à maintenir le niveau de vie habituel. Il est donc souhaitable de compléter ces moindres revenus par la prévoyance privée. D’après notre expérience, on vise généralement environ 80% du dernier salaire perçu.

Etant donné que non seulement l’AVS, mais aussi la LPP prévoient une assurance-vieillesse maximale jusqu’à un salaire annuel d’environ 85 000 francs, cela peut entraîner des lacunes de prévoyance dans le cas de revenus plus élevés. D’autres causes de lacunes de prévoyance sont par exemple la maternité, des études, un travail à temps partiel, un séjour à l’étranger, un divorce ou une retraite anticipée. Si vous ne détectez et comblez pas ces lacunes à temps, vous pourriez être confronté à des difficultés financières durant la vieillesse ou en cas d’invalidité.

SOUSCRIRE UN 3E PILIER
Les lacunes de prévoyance sont souvent comblées par des versements dans le pilier 3a. Cela implique un certain nombre d’avantages:

  • Vous pouvez déduire les versements annuels dans le pilier 3a du revenu imposable jusqu’à concurrence du montant maximum légal, faisant ainsi des économies d’impôts.
  • L’avoir de prévoyance n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu ou sur la fortune pendant toute la durée du pilier 3a.
  • En cas de versement du capital de prévoyance provenant du pilier 3a, celui-ci est imposé sur la base d’un taux réduit.
VERSEMENTS DANS LE 2E PILIER
Vous pouvez également faire des rachats volontaires dans la caisse de pension afin de combler les lacunes de prévoyance (éventuellement dues à une période de cotisation incomplète). Les rachats volontaires dans le 2e pilier sont par ailleurs déductibles du revenu imposable.

Besoin de plus d'informations ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons rapidement.

1 + 4 =
* En validant cette demande d’offre, j'accepte de recevoir des mailings et je reconnais avoir pris connaissance de la POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ

Demander un rendez-vous

Nos conseillers spécialisés se feront un plaisir de vous rencontrez !


http://sgp-sa.com/fr//

août 2019
Mon Tue Wed Thu Fri
29303112
56789
1213141516
1920212223
2627282930